fentes

Je vois parfois ton sourire

mais jamais ton visage

je crois qu’il est long

ton visage

car tes lèvres m’ont semblé loin de tes pupilles

je sais que c’est mal

mais parfois

je te soupçonne

de faire semblant

pour me confondre

je te soupçonne

de faire semblant

parfois je me dis

que tu n’as pas de visage

et que tu te moques

entre toi

de moi

qui te crois

si facilement

et tu ris

je le vois ce rire

je ne vois que lui

et je ris avec toi

de moi

mais qui sait?

Peut-être ris-je de toi.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s