fenêtre ovale

nos corps sont des limites

nos oreilles sont des limites

nos sentiments sont des limites

nos actions sont des limites

nos envies sont des limites

nos plaisirs sont des limites

nos motivations, des limites

nos mouvements, limites

nous vivons sur nos limites

nous marchons sur nos rotules

ni ton clavier ni ton estime

ne connaîtront ma clavicule

nous voyons les hommes se perdre sur leur limites

bonnes pommes se pendre en rez-de-chaussée

les dieux de loin les regarder

par delà cercles et pointillés

de leurs cieux binoclés

je voudrais transgresser la limite

abattre une mer en escalier

distancer les palpitations

de ta bouche

et taire

et tergiverser

Advertisements

4 thoughts on “fenêtre ovale

  1. Je ferai volontiers une courte vidéo à partir de ce ce poème, si vous me le permettez bien entendu, et que je ne diffuserais qu’avec votre accord, sinon tant pis pour moi. Bravo encore et merci pour tout ces mots.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s