écho

je te l’ai dit

de loin

et tu as écouté

de très loin

ça m’arrangeait que tu sois loin

il fallait que je le dise

mais je ne voulais pas être entendu.

Tu n’as pas entendu

tu n’as pas compris

tu as compris

et tu n’as pas compris

tu t’es focalisé

sur le détail

ou plutôt

sur le gros morceau

comme un chien à qui on montre un étalage de pièces de bœuf crues.

alors je t’ai donné le gros morceau

je l’ai fait saigner devant toi

et je t’ai demandé

si tu me trouvais sale.

Je ne me trouvais pas sale

ce n’était même pas la question

je n’ai jamais douté une minute

de ma légitimité à saigner à la face du monde

et à être crue en son creux

mais je voulais savoir

si toi

moi

tu me trouvais sale

si toi

avec mes mains pleines de cellules plasmiques

déjà marrons au poignet

déjà exprimées

c’est l’expression qui a séché sur mes poignets

les tiens ont l’ivoire du pardon

et le néant de la vertu.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s