poutre

Tu as dans l’œil

une poutre

Et dans la pupille,

une pute.

Est-ce donc pour se tordre

qu’elle se poudre?

Est-ce pour se pendre

qu’elle se truque

Est-ce pour ton ne rien foutre

qu’elle se perruque et nous détend

Car dans ton verre où tout les angles s’arrondissent,

on meurt moins d’une perpendiculaire trop aiguë

que d’un nœud trop coulant.

Advertisements

2 thoughts on “poutre

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s