Tapon

Eau rangée saoule et zarbe
hèle l’oie niée du paon teint
quand presqu’il la regarde
roulant du popotin

Eau marbrée par les saules
arbrite les grands cous
des coups du sort qui désolent
ceux qui n’tirent pas leur(s) coup(s)

Eau rongée par les ombres
d’un cancer floréal
comme une barbe blonde
grignotant son oval

Eau douce sans fumet
foie gras d’oie en bouquet
seule sale ses vaux
de son œil froid de veau

Et l’œil sombre aux étangs
quitte les arbres et roule
sa roue d’or bleu solaire
dans la mer, sabre et coule

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s